La Crète vinicole

Sur la photo : Sindie Goineau & Maria Tamiolakis, devant les vignes au domaine Rhous

Peu importe l’endroit où vous poserez les yeux en Crête, vous verrez à coup sûr soit des vignes soit des oliviers! Ce territoire insulaire situé au sud-est du Péloponnèse représente 20 % de la production vinicole totale de la Grèce. On y retrouve 11 cépages autochtones ainsi que quelques cépages internationaux, tels que le chardonnay, le sauvignon et la syrah. Bien que les Crétois produisent du vin depuis plus de 4 000 ans, c’est seulement depuis 1971 qu’un système d’appellation délimite les différentes régions productrices. Archanes et Dafnes furent les premières, puis Peza et Sitia vinrent s’ajouter en 1982.

La majorité des terres de la Crète sont divisées en petites parcelles et sont léguées de génération en génération. Malheureusement, comme la production de chaque famille est somme toute limitée, plusieurs choisissent de vendre leurs raisins à de grandes coopératives plutôt que de se munir d’équipement de vinification. Pour certains viticulteurs, c’est plutôt le manque de savoir-faire qui les amènent à vendre leurs récoltes à ces sociétés. Toutefois, depuis les années 90, plusieurs domaines ont vu le jour grâce à des artisans motivés à mettre le terroir et les cépages locaux en avant. Bon nombre de Crétois, comme Maria Tamiolakis de chez Rhous Winery, ont fait leurs études œnologiques en France pour ensuite retourner mettre en valeur leur terre natale.

Lors de mon dernier séjour en Crète en août 2017, j’ai eu la chance de visiter quelques vignobles qui, à mon avis, méritent qu’on leur prête attention. Les trois vignobles se situent dans l’aire d’appellation Peza, dans la grande région d’Héraklion.

RHOUS WINERY

Ce vignoble, tenu par l’œnologue Maria Tamiolakis et son conjoint agronome Dimitris Mansolas, produit en moyenne 50 000 bouteilles par année. Auparavant appelé Domaine Tamiolakis par le père de Maria, ce domaine fut l’un des premiers vignobles indépendants à voir le jour sur l’île. Situé à 500 mètres au-dessus de la mer sur des sols argilo-calcaire, le couple produit trois cuvées de blancs, une de rosé et trois de rouges.

Ma cuvée coup de cœur :

« Skipper white », élaborée à base de 70 % de vidiano et de 30 % de plyto. Vin blanc complexe, sur des arômes d’abricot, de pêche blanche et de noyau d’amande. Bouche structurée, longue, avec une acidité vive très agréable. Millésime dégusté : 2016.

Le vidiano est le cépage le plus planté sur l’île et, aux dires de plusieurs vignerons, nous devrions en entendre beaucoup parler dans les prochaines années… à suivre!

Le domaine est représenté au Québec par l’agence Le Maître de Chai.

DOMAINE PATERIANAKIS

Ce domaine familial de troisième génération fut le premier vignoble à introduire la viticulture biologique – voire biodynamique – en Crète dans les années 90. Cinq cuvées de blancs, une de rosé et trois de rouges y sont produites, pour une production annuelle d’environ 100 000 bouteilles.

Ma cuvée coup de cœur :

« Melissinos white », un vin blanc à base majoritaire de thrapsathiri. Frais, vif, salin, avec des arômes de fruits tropicaux, c’est le vin parfait pour se désaltérer lors des chaudes journées d’été! Millésime dégusté : 2016.

Lors de ma visite en août 2017, le domaine n’était pas encore représenté au Québec.

DOMAINE LYRARAKIS

Le domaine, bâti en 1966 par les deux frères Lyrarakis, produit en moyenne un million de bouteilles par an et exploite près de 50 hectares de vignes. Fait inusité et digne de mention : ils produisent tous les cépages crétois et les vinifient séparément! Ce fut donc un réel plaisir pour moi de visiter ce domaine et de découvrir ces variétés de cépages que l’on ne retrouve nulle part ailleurs.

Mon coup de cœur est attribué au cépage dafni (signifie « laurier » en grec). Ce vin porte bien son nom puisqu’il est herbacé et mentholé, rappelant la sauge et le laurier. Une très belle curiosité!

Le domaine est représenté au Québec par l’agence Focus Cellars.

Écrit par
Autres articles de Sindie Goineau

ABC du saké

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais jusqu’à tout...
Lire la suite